Shalom שלום veut dire Paix

Shalom  שלום veut dire Paix
SHALOM שלום veut dire Paix. Dans la langue courante, c'est bonjour, au revoir et salut. Mais c'est aussi plus qu'un mot, c'est un rêve !

07 novembre 2010

Toutes ces choses que je n’ai pas dites

Contrainte de demissioner de l'universite sous la pression des autorites islamiques, Azar Nafisi reunit chez elle pendant deux ans, sept etudiantes pour decouvrir la litterature occidentale.
A travers  la lecture, elles remettent  en question la situation du pays et prennent conscience de  la privation de liberte meme aussi minime  que de sentir le vent dans leur chevelure et le soleil sur la peau.
Un best seller en 2003, que j'ai adore, un sujet brut et bouleversant de la condition feminine sous le joug de la revolution islamique.

Un nouveau livre , Things I have been silent about  vient de parraitre.

Memoires captive s'ouvre par La majorite des hommes trompent leurs femmes pour avoir une maitresse. Mon pere trompait ma mere pour mener une vie de famille heureuse. J'avais pitie de lui et dans un sens j'ai pris sur moi de combler ces lacunes .....

C'est ainsi que cette descendante d'une famille intellectuelles iraniens qui a un oncle , auteur celebre, fille du  maire de la capitale et de  la premiere femme elue au parlement dans les annees 60, prend la plume pour ecrire ses memoires alors qu'elle vient juste de franchir la cinquantaine.
Sans doute, un peu jeune pour publier ses souvenirs et tres certainement un texte  inconcevable  dans l'education iranienne ou on ne lave pas son linge en dehors de la proche famille.

En conflit perpertuel avec sa mere, cette femme aigrie pour ne pas avoir eu la possibilite de s'epanouir, qui vit noyee dans ses illusions, une mere qui aime mais ne sait pas montrer ses sentiments, capable de tout sacrifice afin de permettre a ses enfants tout ce dont elle a ete privee et en meme temps les traite d'avoir les memes genes pourris que leur pere.
D'un autre cote une grande complicite avec son pere qui l'introduit a la riche  litterature persanne.
 Tres jeune, elle sera envoyee faire ses etudes a l'etranger, finira par se marier une premiere fois pour fuir la pression dans la maison familiale.
Activiste contre le regime du Shah aux USA, elle reviendra avec son second epoux en Iran apres la revolution de 79. Un Iran nouveau ou elle sera contraite a accepter le voile, puis de perdre son poste a l'universite du au fait que  la litterature occidentale est jugee perverse.
20 and plus tard, Azar Nafissi quitte Teheran, laissant sa mere seule et divorcee, son pere mariee a sa maitresse toujours soucieux de son bien etre. Apres leurs morts, elle realise la fragilite de l'existence, la facilite avec laquelle on peut etre arrache a son foyer familial, a tout ce qui donne une identite, mais que grace a ses parents, elle possede une faculte de memoire resistante a la tyrannie de l'homme et du moment.

4 commentaires:

clau a dit…

merci pour cette info bzbz

scarole a dit…

C'est vrai que ces livres ont l'air interressants.
En parlant d'Iran j'ai trouvé "Les Pintades à Téhéran - de Delphine Minoui, très instructif et beaucoup plus leger aussi.
A+

piroshka a dit…

Tu nous donne envie de lire ces livres... C'est bien de relever sur la condition féminine ... En France aussi beaucoup devraient le lire,elles en ont besoin celles qui acceptent de s'enfermer sous un voile ...
Bises Edith

Ariane a dit…

deux belles histoires donc. A noter sur la liste des à lire (qui s'allonge alors que mes jours eux ne grandissent pas ;-))